logo Pharmacie de Mazy
Attention aux puces et aux tiques !

Attention aux puces et aux tiques !

Qui dit le printemps dit… retour en force des parasites externes, principalement des puces et des tiques, dont les victimes privilégiées sont les chiens et les chats.

Si les parasites externes sont présents toute l’année, ils sont principalement virulents du printemps à l’automne lorsque les conditions météorologiques sont plus clémentes, et ils doivent être pris très au sérieux en raison des risques qu’ils représentent, tant au niveau de la santé de vos animaux de compagnie qu’au niveau de l’hygiène de votre environnement.

Petits, mais costauds !

Puces et tiques ont cela en commun qu’ils s’attachent à l’animal pour ingérer son sang, mais ce faisant, ils peuvent également lui transmettre certaines maladies infectieuses.

Maladies transmissibles de la tique aux chiens et chats

  • L’anémie infectieuse féline : comme son nom l’indique, cette maladie pouvant également être transmise par les puces détruit les globules rouges et se traduit par de la fièvre, une anémie et une apathie

  • L’ehrlichiose : les principaux symptômes sont apathie, fièvre, anémie

  • La maladie de Lyme : celle-ci peut passer inaperçue, mais au bout de quelques mois l’animal peut présenter des symptômes variés comme des troubles rénaux et/ou cardiaques, des troubles nerveux et moteurs. A noter que l’anaplasmose, une maladie bactérienne transmissible de la tique au chien peut être confondue avec la maladie de Lyme, car les symptômes sont similaires

  • La piroplasmose (plus fréquente chez le chien) : les symptômes sont une forte fatigue, des urines foncées et de la fièvre. Il s’agit d’une maladie grave nécessitant une prise en charge urgente.

Maladies transmissibles de la puce aux chiens et chats

  • La bartonellose (ou maladie des griffes du chat) : elle est asymptomatique, mais peut être transmise à l’homme par simple griffure

  • Une dermatite (chez le chien et le chat): elle peut occasionner des démangeaisons, une perte de poils localisés ou encore des lésions de la peau

  • L’hémobartonellose (chez le chat): l’animal présente de la fièvre, ainsi qu’une anémie et de l’apathie

  • Le ténia (chez le chien et le chat): il s’agit d’un ver intestinal pouvant causer des démangeaisons et une irritation au niveau de l’anus

De l’importance de la prévention

L’infestation de puces peut rapidement se transformer en véritable cauchemar, car leur cycle de vie est exponentiel, et surtout, lorsqu’elles envahissent votre habitat, il est particulièrement difficile de s’en débarrasser! C’est pourquoi il est très important de protéger votre animal de compagnie, mais également de traiter votre environnement.

Différentes solutions existent pour protéger votre animal des puces et des tiques: les pipettes «spot on», les sprays ou les colliers antiparasitaires sont les plus répandus. Attention! Un traitement préventif destiné aux chiens ne peut être utilisé sur les chats et inversement.

N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire qui pourra recommander la meilleure protection pour votre compagnon. De la même façon, il pourra également vous conseiller les produits idéaux pour protéger votre habitat.

Pensez également à passer l’aspirateur quotidiennement. L’aspirateur est en effet un allié précieux dans l’éradication d’une infestation de puces!

Pour limiter les risques de tiques chez le chien, il est recommandé d’éviter les promenades dans les sous-bois et les hautes herbes réputés être des endroits appréciés des parasites externes. Pensez également à inspecter régulièrement le pelage de votre animal (chien et chat), afin de vérifier qu’une tique ne se soit pas accrochée à lui !

Le saviez-vous ?

On entend souvent dire que puces et tiques se trouvent surtout à la campagne; or il s’agit d’une fausse affirmation. Les parasites externes se trouvent aussi bien à la campagne qu’en zone urbaine! Et même si votre animal sort peu, ou pas du tout, le risque zéro n’existe pas. En effet, vous pouvez très bien être l’hôte involontaire d’un parasite externe qui peut infester votre environnement et s’attacher à votre compagnon s’il n’est pas protégé !

Cet article a été réalisé par Letzbehealthy. Vous l'avez aimé ? Rendez-vous sur leur site !

Thèmes: Animaux – médicaments vétérinaires
arrow_back Retour aux articles