logo Pharmacie de Mazy
Crème solaire périmée : peut-on l'utiliser d’une année à l’autre ?

Crème solaire périmée : peut-on l'utiliser d’une année à l’autre ?

Vos crèmes et sprays solaires de l'été dernier sont-ils encore efficaces pour protéger notre peau ? En principe, les crèmes solaires peuvent se conserver plus d'un an après leur ouverture, sous réserve de certaines conditions. Mais des études suggèrent que les crèmes « périmées » présentent un danger pour votre peau. Qu’en est-il vraiment ?

Date de péremption des crèmes solaires

Sur l'emballage des cosmétiques, il n'est pas fait mention d’une date de péremption comme pour les produits alimentaires, mais d’une « période après ouverture » (PAO). Pour les crèmes solaires, cette période est de 12 mois, indiquée sur l'emballage par la mention « 12M ». Toutefois, cela ne signifie pas nécessairement que le produit ne peut plus être utilisé après un an, mais simplement qu’il perd de son efficacité optimale après cette période. En effet, après 12 mois, l'effet des filtres UV qui protègent contre les rayons du soleil nocifs diminue, mais le processus est lent. Selon les dermatologues, une crème solaire peut durer environ deux ans après ouverture, après quoi il est préférable de la jeter.

Comment conserver sa crème solaire ?

Afin qu'elles restent plus longtemps utilisables, vous devez conserver vos crèmes solaires dans un endroit frais et sombre. Gardez toujours les bouteilles et les tubes à l'abri du soleil, si nécessaire enveloppés dans une serviette ou placés dans un sac isotherme, car les changements de température et de lumière affectent les filtres anti-UV. Assurez-vous également que les contenants se ferment bien : moins l'oxygène pénètre, mieux c'est. Un spray est très pratique à cet effet, notamment parce que la crème n’est pratiquement pas en contact avec les bactéries extérieures, ce qui peut également nuire à son efficacité.

Prêtez attention à l'odeur, à la couleur et à la texture

Il n'est pas toujours possible de déterminer à l'œil nu si une crème solaire est encore efficace ou non, mais il existe certains indices révélateurs. Fiez-vous à vos sens : si la crème a une mauvaise odeur ou une couleur anormale, il est préférable de ne plus l'utiliser. Il en va de même si sa texture est étrange et qu’elle est difficile à appliquer. Par exemple, si le mélange n'est plus homogène ou anormalement liquide. 

Danger du benzophénone dans les crèmes solaires périmées

Des recherches récentes menées par des scientifiques français et américains, qui ont analysé 17 crèmes solaires différentes, révèlent le potentiel danger des crèmes solaires périmées. Ce risque éventuel est lié à la benzophénone qu’on trouve spécifiquement dans les crèmes contenant le filtre de protection solaire octocrylène. La benzophénone a mauvaise réputation car on soupçonne cette substance d'être cancérigène et de constituer un perturbateur endocrinien, soupçons pour lesquels il n'existe toutefois aucune preuve tangible.

Cette dernière étude montre que les crèmes périmées contenant de l'octocrylène ont une concentration légèrement plus élevée de benzophénone. Bien qu'il n'y ait pas de risque immédiat pour la santé, vous pouvez préférer jouer la sécurité en jetant vos tubes de crème solaire après un an d'utilisation. Si cela vous pose des problèmes écologiques, sachez que certaines marques proposent des emballages cartonnés, pour limiter le plastique.

Thèmes: Peau Soin visage - cosmétique Conseils médicaux Pathologies
arrow_back Retour aux articles